Deux joggeurs et un performeur


Il est des sorties comme celle ci, des rencontres improbables qui nous font avancer et nous dépasser.
C’est Nino, qui prend la plume à ma place pour raconter ce footing où tout les deux nous nous sommes retrouvés emportés par un « pro » en mode récup.

Nino membre du TTT

 

« Au fait, te rappelles tu ?

C’était par une belle journée de fin d’automne, ou début d’hiver, le temps avait sérieusement fraîchi depuis 2 jours.
Une rencontre improbable entre 2 joggeurs, venus faire une sortie habituelle sans objectif précis, et un performeur au sommet de sa forme en attendant le fameux col de la Gineste et Marseille-Cassis.
Une idée inattendue de ce performeur, d’aller doucement cette fois-ci, entre 11,5 et 12 km/hr pour nous accompagner, laquelle allure fait perdre le sourire et la décontraction à nos 2 joggeurs.
Bon démarrage timide à 5’28 » moyen, les traits se tendent un peu, nous allons gérer comme ça. Ben non !! Nino le diabolique, entreprend une course contre je ne sais quel temps, quelle chimère, voir quelle femme divine qui serait devant lui, et tout le monde suit…. Vitesse stabilisée à 12 km/hr, qui ne fait plus rire que notre performeur. Il discute, sourit, plaisante pour détendre ce qui peut encore l’être chez nos 2 gentils coureurs à pieds….
Fin du 2ème grand tour de Bachelard en 39 mn, Vincent prétextant la fatigue, s’arrête et taille une bavette avec une connaissance locale traileur et respire un peu. Notre performeur, sans doute lassé par notre rythme « tortuesque » va finir sur la piste pour dynamiser sa fin de séance. Notre Nino, un peu lièvre cette fois-ci, se retrouve donc seul et avec ses esprits. Vincent consent un petit effort de 3,6 km supplémentaires et nous poursuivons la séance tranquillement, rien ne s’est passé finalement. Nos 11,2 kms avalés en 1h02’23 », le sourire retrouvé, la séance se termine comme elle aurait dû se dérouler….Nous sommes très heureux, nous les joggeurs.

Moralité : rien ne sert de courir, il suffit d’arriver à point.
Moralité bis : Nino n’a jamais rattrapé quoi ou qui que ce soit. »

PS : Notre Performeur a fini Marseille-Cassis en 01h17 soit une moyenne de 15.76 (dans le top 20 des V1)  . Ceci explique cela. ;)

About these ads

5 Réponses

  1. Tout un lièvre ce Nino.

  2. Dans cette belle histoire, tout le monde est heureux, autant le performeur que les joggeurs :)

  3. La notion de courir doucement et tranquillement est vraiment une notion toute relative. Là où certains papotent tranquillement, d’autres sont concentrés sur leur allure.
    Une fois au Marathon Expo à Paris, une ancien champion de France courait sur un tapis tout en discutant avec un ami debout à coté de lui.
    Je me suis approché du tapis, il était à 15km/h, trop facile !!

  4. @Luc
    Nino est tres joueur!
    @François
    C’est vrai que chacun y a trouver son compte.
    @Maya
    Oui, c’est toujours difficile de voir que certains courent avec autant de facilité.

  5. Une belle sortie avec Nino & Co => Il y en a pour tout les goûts à Bachelard !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 35 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :