« Running shooting » d’automne


Ce vendredi, dernier jour de beau temps par ici, avant un week-end de Toussaint digne de ce nom.
J’ai donc été me promener du côté des Vouillants au dessus de Grenoble pour une sortie plus photos que course, sans aucune notion de temps, ni kilomètre, juste le plaisir de profiter des magnifiques couleurs que nous offre cette période de l’année…Petit repérage pour le houx que je viendrai chercher avant noël. Cette année il est superbe, espérons que les oiseaux ne mangent pas toutes les boules rouges d’ici là..

Voila pour cette petite sortie 12/14 en mode récup. et reprise D+…

Publicités

Ma Chambérienne 2010


Samedi soir, Michael m’appelle pour me donner des nouvelles des membres de la Taillefer Trail Team en week end aux Templiers, j’étais à ce moment là sur le net en train de regarder les résultats, et j’en profite pour leur donner leurs classements et temps. Tout le monde à finis, Bravo à Lamiricoré, Lexel, Runonline et MicKael.
Pour ma part, je tenais à participer à une course ce week end là (en temps que membre de la TTTrail, je voulais être dans le même état d’esprit qu’eux).
La pluie est annoncée pour dimanche matin…J’ai mal à une jambe, je ne suis pas encore inscrit…j’y vais , j’y vais pas….
Je prépare quand même mes affaires, casquette, coupe vent, Trabuco, caleçon long, et porte bidon. On verra demain matin.
Mon réveil sonne à 6h00. J’ouvre le volet de la cuisine : il pleut des sauts d’eau !!! (c’est bien ce qui était prévu).
Je déjeune un bol de céréales, un thé…Bon maintenant que je suis debout, c’est pas la pluie qui va m’arrêter, en principe ça ne me dérange pas du moment que je m’y attends, en principe je prends plutôt du plaisir dans ces conditions (lors de mes entrainements tout au moins).
Je regroupe mes affaires, vérifie de n’avoir rien oublier, et je pars pour Chambéry.
Sur l’autoroute, toujours un sale temps, je mets la radio, et j’entends : « aujourd’hui, c’est un jour à rester sous la couette »…
Trop tard pour moi….
Arrivé sur place vers 7h45, je trouve facilement une place pour me garer non loin du départ. Il faut dire que le 20km commence à 9h00 et le 10km à 9h15, il y le temps de voir venir!

Mais les inscriptions se font entre 7h30 et 8h30.
Je pensais que le temps en aurait refroidit plus d’un, mais je ne suis pas le seul » barjot » à vouloir courir sous la pluie.
Les Bénévoles sont là pour le breffing et préparent leurs panneaux ( merci à eux, fallait être motivé!).

L’heure tourne, et mon choix vestimentaire n’est pas encore fait. Coupe vent oui, mais quoi dessous?
Il fait 8°c un petit vent du nord, j’opte pour un T shirt + haut manches longues…on verra bien.
A une demi heure du départ, je décide de m’échauffer un peu, on se croise dans les allées du Carre Curial, au moins on est a l’abri, même si ça se bouscule un peu.
Le départ du 20km est annoncé, ça va être  à nous dans 1/4 d’heure.

Un gel avant de partir, j’ai mis mes gants (ça caille..) et suis prêt.
C’est à nous.
Le vrai départ ne se fait pas ici, on est accompagné en footing quelques centaines de mètres plus loin pour le vrai départ place des Éléphants, monument phare de Chambéry.

Fontaine des Elephants

Parmi nous un superman et un Zorro, que l’organisation s’empresse de placer devant sous les applaudissements des autres coureurs.
Pour ma part, je reste derrière, je vais y aller tranquille, surtout que le début est plat (tour en ville) ensuite il faut en garder un peu pour les 300D+.
C’est parti, malgré la pluie j’ai chaud..peut être un peu trop couvert..On fait un passage dans les vieux quartiers de Chambé. et prenons la direction des « Charmettes ».
La première montée marque vite les différences entre les coureurs, certains marchent déjà…Je double quelques personnes à mon rythme, puis viens un passage en forêt, c’est bien humide et glissant, je n’ai plus chaud. ça grimpe toujours sur une route en lacet où l’on peut voir ceux qui nous précède.
Après 40′ de course je décide de reprendre un gel, je cherche dans ma poche, rien, dans l’autre non plus..je l’aurai mis dans le porte bidon, rien non plus!!!
Merde, j’ai du le perdre en rangeant mes gants..ça me manque un peu, heureusement, le ravito. est là, je prends au passage quelques abricots secs et un carre de chocolat, mais ça a du mal à passer. Enfin on nous annonce que la montée c’est finie ; Dans la descente je me lâche un peu, j’ai mis un fond d’ipod et « comme à la maison » je fait ma descente. Je double plusieurs coureurs, avec certains c’est le yoyo, je les doubles dans les descentes et ils me repassent sur le plat, plusieurs fois de suite, (j’imagine que ça a du les agacer un peu) désolé mais c’est la que je me suis fait le plus plaisir, j’en remercie mes Trabuco !!
C’est vrai que certains n’étaient pas équipé Trail, est vu la météo , c’etait limite par endroit au niveau accroche.
A une intersection, dans ma lancée je pars tout droit dans la descente, j’entends crier derrière moi. Je me retourne. Erreur!! Il fallait prendre à droite (merci m’sieur) …..Je rage un peu, car bien lancé je dois remonter, et ceux que j’avais doublé sont maintenant devant moi.
L’arrivée est bientôt là, dernier bénévole à nous orienter, je lui lâche un « merci » : rester toute la course sous la pluie avec un panneau à la main, autant de mérite que ceux qui ont couru.
L’arrivée ce fait dans le carre curial, après 1h08 pour 10km et 300D+, peu de spectateurs bien sur..
Après un verre de coca, quelques fruits secs, les premiers du 20km arrivent déjà…mélangé aux derniers du 10km.

Une belle course nature, que j’aurai préféré faire sous un beau soleil, non pas pour la course en elle même, mais pour pouvoir profiter du paysage qui ce jour là été bouché. A refaire pour la 3eme édition de la Chambérienne qui est programmée pour le 23 octobre 2011.
Malgré une soupe savoyarde offerte, je doit quitter les lieux pour un repas chez des amis.
En voiture sur la route, je suis pris d’une crampe au mollet droit qui m’oblige a m’arrêter quelques minutes.

Voila pour cette course, qui était ma contribution au « week end TTTrail », unis dans l’effort et par la pensée, même si pour eux ça a été bien plus galère que pour moi au vu des premiers CR, mais ils en garderons que le meilleur j’en suis sur!

Courir le soir


Cette semaine, peu de temps pour aller courir comme d’habitude le midi. Il  faut bien que je fasse mon TAF d’heures, c’est vrai que les grèves, des problèmes de chaudière, m’ont fait perdre pas mal de temps + le week end « vendanges », bref,  je n’ai pas pu courir depuis jeudi dernier…ça commence à faire long…

Ce soir, j’avais un petit créneau le soir après 17h30, pourquoi pas…Le soir, c’est pas mon truc, la fatigue du boulot, les voitures, la nuit… en fait, fausses excuses, je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer.
Le temps est correct, encore quelques rayons de soleil, une T° de 12°C, je décidé donc de partir sur un parcours « piste cyclable » sans dénivelé entre St Martin d’héres et Échirolles.
Et là, je dois avouer que je me suis fait plaisir à un bon rythme!

Je pensai que courir en ville c’etait stressant..Pas du tout, une fois l’ipod en route, j’ai tracé, zigzaguant entre les poteaux, aux ronds points les automobilistes me laissent gentillement passer. Que du bonheur! Plaisir aussi de voir les voitures dans les bouchons et d’aller plus vite qu’elles  en courant. (je pense souvent a ça au volant quand ça n’avance pas : si je pouvais chausser les baskets….)
Je n’ai pour l’instant pas testé la nuit, puisque je suis rentré vers 19h00, mais je compte bien réitérer cette expérience dans les mois à venir.
En passant devant les ateliers de fabrication PETZL à Eybens, je me pose la question de l’utilité d’une lampe frontale :

crédit photo Google street

Je ne pense pas qu’il m’en faille une pour la ville, quoi que?, par contre j’aimerai essayer de faire un peu de dénivelé le soir, et là, dans la forêt, ça devient obligatoire. Reste à faire le bon choix. Je crois que certains se sont équipés dernièrement (de souvenir : Noostromo et Shuseth et peut être d’autres), si vous avez des retours je suis preneur, avant de mettre la main au porte monnaie!

J’ai fait du jus…


Voilà , retour sur ce week-end de vendanges en Savoie prés de Chambéry.

Le cellier

Le temps n’a pas été fameux. Le froid était présent et nous avons eu du crachin par intermittence les deux jours.
Le repas nous a été concocté  par un cuisinier d’origine alsacienne d’où une choucroute garnie (oui, par ici on ne mange pas que de la tartiflette et de la fondue!!)

La fin du repas était toujours accompagnée d’un pousse café régional « fait maison » à base de plantes (que du naturel !!)

Coté entrainement, des montées et descentes droit dans la pente, et une après- midi en temps que « porteur », en côte avec une charge de 40 kg dans le dos :
C’est bon pour les cuisses!

Travail en côte avec charge de 40kg

Voila, un bon week end « stage spécifique entrainement trail »…..Bon je sais la choucroute et l’alcool sont en trop….et encore je ne vous ai pas tout montré 😉

Tous en piste!


Aujourd’hui midi, séance au stade Bachelard.
Je retrouve là bas les habituels du 12/14, dont Michael.
Après 20′ d’échauffement et de discutions sur « qui fait quoi », tous le monde se met d’accord pour rejoindre la piste.
Ça sera des 1000m, à chacun sont rythme.
Des groupes se forment en fonction des niveaux.
Je me mets avec Nino, et décidons de partir pour 5 x 1000m sur une base de 5′.
pour le premier, Michael est déjà loin devant en 3’53, un groupe le suit, et nous nous fermons la marche, avec 4’32 , que nous tiendrons sur les 5 fractionnés, avec moins de 2′ de récup. entre chaque.
Je suis assez satisfait, car les sensations sont bonnes, les jambes vont bien et je ne suis pas à l’agonie.
Les conditions météo sont excellentes, température idéale, et pas de vent.
Tous le monde se retrouve pour encore 20′ de récup.

Voila, la semaine se termine ici pour moi.
Pas de sortie nature ce week-end, mais deux jours de vendanges en Savoie avec des vignes en pentes à 40% ça devrait compenser non? Enfin,si je ne me laisse pas aller sur la boisson, les repas et autres élixirs des montagnes…si vous voyez ce que je veux dire!!

Bon courage dimanche à Noostromo pour la StrongmanRun et a Cédric pour les 24H de Royan.

Quoi de neuf ces derniers jours…


Retour sur la fin de semaine dernière.

Avec une sortie nature « 12/14 » jeudi :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

et un petit footing vendredi avec Michael, en récup. de retour du « Gap en cime ».

Samedi, préparation et début des vendanges chez mes beaux parents en Savoie du côté de Chambéry.
Le week-end prochain, je serais droit dans la pente!!! Un bon entrainement pour muscler les cuisses!

Voir la GALERIE FLICKR.

Aujourd’hui retour au stade Bachelard.
Je retrouve Michael et Arnaud.
Après échauffement : tous en piste pour des 200m.
Lamiricoré part à son rythme.
Pour ma part ça sera 3 séries de 6 x 200 entre 45 » et 42 ». La récup. c’est fait en marchant 30 ».
Puis on finit tous ensemble pour 20 min. tranquille. Une bonne séance pour démarrer la semaine!

Ma première course 2010


Voila, comme je l’annonçai dans mon dernier billet, je viens de m’inscrire à une course qui aura lieu à Chambéry (Savoie) le dimanche 24 Octobre 2010.

10 km 300D +

Ma dernière compétition remonte à Mars 2009!

Vallis 350D+ / Trail des collines 650D+

Il faut dire que tout au long de l’année je cours par plaisir, et je ne me fixe pas d’objectif. L’idée d’avoir un plan d’entrainement me prend la tête, et sans ça, difficile de s’aligner en compèt.
Je ferais donc cette « Chambérienne » (10 km) sans objectifs , au feeling, juste dans le but de me faire plaisir et redécouvrir la ville et ses alentours.

Aujourd’hui plusieurs choses m’ont poussé à faire ce choix :
1- Ce week end là, une bonne partie de la Taillefer Trail Team sera rassemblée aux Templiers et c’est pour moi, une façon de participer à cet événement en même temps qu’eux.
2- Le fait de faire partie d’une équipe m’a motivé (merci Michael), même si la barre est un peu haute pour moi…
3- Chambéry est une ville que je connais bien pour y avoir passé mes 25 premiers années, un retour aux sources…
4- Et les CR de tous mes petits camarades Parisiens, Ch’tis, Grenoblois, de la côte d’Azur et d’ailleurs..me donnent envie d’être moi aussi au cœur d’une course!

Voila, maintenant……..Il y a plus qu’a !!