La tête dans les nuages


Dimanche matin,  après une semaine plutôt morose,  j’avais hâte de faire ma sortie nature.

600D+ sur 5 km de montée

Départ à 8h30 pour la colline des 4 seigneurs, avec un ciel couvert, une température de 3°c , et une humidité importante.

Je pars avec mon sac à eau remplit  du coup-vent  et tour de cou. La boisson est dans mon porte bidon.

Apres une première partie que je trouve difficile aujourd’hui,  peut être du aux séances de fractionnés de la semaine dernière.

j’alterne marche et course à pied . Il faut dire qu’ici la pente dépasse les 20% par endroit et j’avoue n’avoir jamais fait cette montée sans marcher.

Ça reste toutefois un bon exercice.

Arrivé vers Romage au sommet de la cote je retrouve ici mes copains qui on l’air de se faire la gueule .

C’est pas dans leurs habitudes.

A partir d’ici j’entame la route du fort et je me retrouve…. dans un autre monde….

Le froid devient plus vif,  du a la présence du brouillard qui rend l’air plus humide.


J’enfile ici mon coup -vent et je pense à la réflexion de Luc (mieux vaut -20 °c  sec  que 3°c  humide)

Plus je progresse et plus le brouillard s’épaissit.

Je prends plaisir à courir dans ces conditions. Encore une nouvelle approche de cette montée.

L’ambiance est automnale,  et heureusement, je connais bien le parcours car la visibilité par endroit n’excède pas 50m.

Apres 1h00 de montée j’arrive au panneau « km 0 » qui mène au fort.

Petite pause Mulebar strudel qui colle bien avec cette sortie (goût cannelle et pomme).

Ici le brouillard est devenu givrant et il me faut déjà prendre le chemin du retour avant de me refroidir.

Apres  30 mn par le même itinéraire ,  je retrouve la ville sous cette chape de brume.

Avec cette situation météo la pollution sur l’agglo.  atteint un  indice de 7/10..pas très bon pour aller courir…

Une sortie  qui correspond à ce que j’attends de la course à pied :

Je suis allé mettre  la tête dans les nuages et je suis revenu des nuages plein la tête.

semaine extra-plate


Retour sur la semaine avec 3 sorties :

– Samedi 22 : En fin d’apres midi je me décide à chausser les baskets pour une sortie sur piste cyclable .

Le but : Aller jusqu’au magasin d’endurance Shop jeter un œil sur les soldes.

Ce jour là beaucoup de bouchons sur la route..Il devait y avoir un accident sur la rocade..c’est  l’itinéraire bis 😉

Quel plaisir de repasser devant des voitures qui viennent de me doubler, et qui se retrouvent coincées aux feux dans de longues files d’attente !

Arrivé à Endurance Shop, je rentre me réchauffer un peu dans le magasin et fait un petit tour….Les prix sont encore bien élevés malgré les soldes..Rien de bien intéressant.

Retour par le même chemin, je me sens plutôt bien avec une moyenne de 5’40/km. Difficile de penser à autre chose que la course à pied en passant par ici :

Petzl

Mardi 25 midi :

Je retrouve Jean-Louis, Arnaud et Nino, et après 20′ d’échauffement nous nous dirigeons vers la piste pour du fractionné.

Pour Nino et moi ça sera des 400m (x6) en 2′ et récup. sur 200m en 1’30.  A cette allure j’arrive bien à enchainer la série sans avoir à marcher lors des récup.

Je rejoins ensuite JL et Arnaud pour notre PPG hebdomadaire.

– Ce vendredi 28 midi :

Au stade bachelard, parti pour faire de l’endurance douce…je me retrouve après 20′  d’echauffement dans le sillon d’Arnaud et Bernard pour 3km à 12.5km/h….J’en tiendrais que 2, puis je lâche.. Voila ce que c’est que de vouloir suivre ses petits camarades!!! Pourtant c’est pas la première fois que je me fait avoir!! Mais c’est bien fait pour moi..Il faut que j’apprenne à dire non.

Voila pour cette semaine extra-plate,  froide et seche (tjs pas de neige en vue pour la semaine à venir :().

ça change de l’année dernière.

Et si dimanche matin je m’envoyai 700D+ pour rattraper tout ça?

Batteries faibles…


(période chargée au boulot pour moi en ce moment d’où peu de temps à consacrer à la CAP et aux blogs)

Retour sur la fin de la semaine dernière et le début de celle ci.

-Mardi dernier, c’est sous la pluie que nous avons couru et fractionné. Le programme était à la base des séries de 300 et 400 en alternances…J’aurais fait que 300/400/300/400.

C’est pas la pluie qui m’a gêné mais je n’avais pas de jambes, pas moyen de passer la 4éme! Et mon dernier 400 se fera en 2′, loin derrière mes petits camarades.

J’arrêterai là le massacre.

-Vendredi, un temps plutôt printanier était annoncé. Je décide alors de faire une sortie 12/14 nature, à mon rythme, soit 7km, 250D+ et une dizaine de photos , en 58′.

Apres ma montée habituelle je décide d’aller du coté de la combe Vallier, bien connue des adeptes de l’escalade, appelée aussi le petit désert .
Parcours en bordure de falaise, une ambiance particulière se dégage ici.

en contre bas de la combe Vallier

A certain endroit on se croirait en pleine montagne,

dans les goulets

ou en pleine Jungle…. On est à 15′ seulement de l’agglo.La suite du parcours se fera en mode découverte, et Après 40′ il me faut renverser la vapeur pour un retour par le pré Faure si je veux être au boulot à l’heure !

Sur le chemin du retour

-Ce lundi, peu de motivation et seulement 30′ de footing avec beaucoup de difficultés.
Toujours un manque de pêche….Et pas de prochaine sortie programmée à ce jour……

Dans le vent


Retour sur ma sortie de dimanche dernier :

Batteries Hautes du Murier 8.8km et 463D+

C’est avec une T° exceptionnellement douce de 15°C à 8h et un vent de sud de 50km/h en rafale que je prends le départ.

Il aura fait jusqu’à’ à 19.9°C au meilleur de la journée !!!

Je pars avec mon sac à eau kalenji dans lequel j’ai mis mon coupe vent.
Dans la traversée du bois de Pisalis je suis à l’abri  et j’ai plutôt chaud avec mon haut manche longue et caleçon long.

En chemin je suis intrigué par ça :

Quel animal est l’auteur de  ces marques….des sangliers?

l’écorce des arbres a été attaqué à plus de 1 m de haut!

C’est maintenant un parcours relativement plat, avant la descente sur le Bigot :

Descente en direction du Bigot

Et  avant de remonter en direction des batteries Hautes  :

Batterie

J’arrive ici au plus haut du parcours à  580m d’alt.

Après avoir souffert à la montée une pause s’impose et je me dirige 100m plus loin vers mon endroit préféré :

le promontoire des batteries hautes

Et là,  je me prends de bonnes rafales et décide d’enfiler mon coupe vent,

mais il m’est difficile de l’enfiler tellement ça souffle. Aucun obstacle sur cette butte  et j’ai du mal à tenir debout, mais c’est agréable car le vent est chaud.

D’ici on a un point de vue à 360°  assez exceptionnel :

Attention ça fait du bruit 😉

La descente se fait par le Murier, et je rejoints  le chemin préfèré  (en  montée) d’Arnaud « Belblog » qui est en mode reprise après plusieurs mois d’arrêts.. (tu vas bientôt refaire chauffer les cuissots par ici 😉 )

Et voila ce qu’on fait avec nos vieux skis par ici :

banc Dynastar

Une sortie d’ 1h20,  loin des sorties neiges  du mois de décembre…et toujours rien en vue pour l’instant….

Fin du spectacle…


Mise en scène : vinvin20

Assistant metteur en scène : WordPress.com

Les costumes étaient de Kalenji avec le soutien de Décathlon

A la technique : Asics Trabuco 12

Les décors étaient gracieusement mise à disposition par les massifs du Vercors, de la Chartreuse et de Belledonne

A la logistiqueLes vestiaires du stade Bachelard

Mise en lumière : petzl Tikka plus 2

Au son : Ipod Shuffle

Assistant photo : Sony Ericsson W910i

Conseiller technique : TTTrail

Ceux qui m’ont le plus donné la réplique cette saison :

Lamiricoré, Arnaud, Jean-louis, Nino, Bernard, et d’autres habitués du 12/14 du  stade Bachelard.

Remerciements particuliers à toute la runnosphère pour sont soutien moral durant toute cette année 2010.

Parmis eux, les plus fanatiques d’après WordPress ont été :

djailla, lamiricore, Noostromo, Lexel, Clara, Shuseth, dd2012, MathesLuc, Maya, RasmetteDoune, Fabrice,TTTrail, Pascal77…..

Maintenant, place aux chiffres:

Running, mais aussi Shooting :

1918 photos pour 1137 km, soit une photo tout les 600m (?!)…Voila pourquoi j’avance pas vite 😉

Après une semaine de » relâche »,

je vous donne rendez vous pour le nouveau spectacle 2011 !

🙂  MERCI A TOUS 🙂

Sortie nocturne mystique


Retour sur 2010 plus précisément le 27 décembre avec une dernière sortie de l’année de nuit à la frontale .
7km et 100 D+
C’était une première pour moi, une sortie en pleine nuit à 18h30.
Équipé en sombre, j’avais rajouté un brassard à bande réfléchissante.

Dans mon Ipod j’avais ce morceau de Mozart qui collait bien avec la sortie..il tournera en boucle toute la séance…….
MOZART Requiem: Kyrie by liepold@earthlink.net

Comme le disait Luc, nouveau défit pour moi avec des photos de nuit…Mais mon portable a ses limites et sans flash, en courant,  difficile de ne pas bouger et d’éviter le flou.
J’ai donc opté  pour un traitement de certain cliché en noir et blanc.
Après quelques centaines de mètres de bord de route, j’entame ma montée habituelle, et le dernier lampadaire fait son apparition, m’annonçant un long passage dans le noir total :

A partir de ce moment, quelle sensation extraordinaire! Je connais bien ce parcours et pourtant, je le redécouvre.
Je trouve vite l’angle d’éclairage qui me convient.

Je suis surpris par le brouillard crée par ma respiration et la gêne que cela peut occasionner, chose qu’on ne peut constater lors de sortie diurne même par grand froid.
Et je pense à tout ceux qui ont fait la SaintéLyon dans ces conditions durant plusieurs heures.
Arrivé a mon point culminant j’hésite à prendre la direction des 4 seigneurs en pleine foret :

Pour cette premiere j’en resterai là, et à la croix j’entame le descente sur la ville d’Eybens.

Le Kyrie du Requiem de Mozart ajoute un côté mystique à ce moment de la séance et une certaine sérénité m’envahit :

Oui, il n’y a pas que la musique Techno qui fait avancer.
Dans la descente je ressens une gêne sous les yeux comme si j’avais quelque chose qui m’empêche de voir..je me frotte …mais rien ne change, je me rends compte que c’est le halo de la frontale n’éclairant pas autour de moi et sous mes pieds qui me perturbe. Je n’avais pas ressenti ça dans la montée ou sur le plat(?).
Arrivée en ville je reprends le chemin via la piste cyclable et passe en mode éco.

Une sortie surprenante, avec de nouvelles sensations. Je n’aurais pas cru me faire autant plaisir après une journée de travail.
Prochaine sortie 2011 demain midi : « séance déstockage »…il y en a bien besoin…

Bonne Année 2011


Remplie de footing de Janvier à décembre 😉