L’écho Trail du jour :


Petite sortie de 45′ cette après midi au dessus de la maison vers 17h00,

et  petit  » COUCOU » à tous ceux qui ont participé aujourd’hui à l’Ecotrail :

LE TWIN SANTE 18km
Noostromo , Running Newbie , Sebrom , Laquathus et Courirpiedsnus

SUR LE  50km:
Maya , Cédric et  Djailla

Et Pendant que j’ecris ces quelques lignes Michael (Lamiricoré) est proche de l’arrivée des 80 km.

Le plus fort c’est qu’il remonte au classement. Le parvis de la Tour Eiffel n’est plus très loin….Tiens bon Mic!!

J’aurais fait trois sorties d’affilées cette semaine,

jeudi midi,

vendredi midi,

Mont rolland 8 km A/R 350D+

et cet après-midi :

6km et 180D+

Trois sorties natures avec 460+350+180= 990D+ dans l’escarcelle ! 😉

Le printemps s’annonce bien.

Publicités

D’une ruine à l’autre


Prés de 20°C d'amplitude (http://www.romma.fr)

Nous l’avons tous constaté, les températures sont plus que printanières ces jours, dignes d’un mois de Mai, alors comme ça ne va pas durer, j’en ai profité pour faire ce midi un tour du côte des Vouillants jusqu’à l’ancienne ferme des Visons.

9 km A/R et 460 D+

J’ai bien pensé à Doune qui fera ce parcours en VTT lors du prologue de qualification au Raid de L’INP,  le 2 Avril, et même bien plus, puisque cette épreuve fait plus de 35km et 1600m D+,  alternant VTT et CAP. Je lui souhaite de se qualifier !

Je ne sais pas si il aura le temps d’apprécier le paysage, en tout cas j’espère pouvoir être là pour le soutenir moralement et faire sa connaissance.

En arrivant au Pré Faure,

et après une bonne montée en sous bois, je me retrouve en plein soleil et ne regrette pas mon choix vestimentaire.

Cuissard court et T-shirt manches courtes. Je transpire beaucoup (sûrement du à cette chaleur hors normes).

Je passe non  loin du désert Jean-Jacques Rousseau, ou les portes sont toujours fermées depuis plus d’un an (danger d’eboulements).

Au loin le mur et derrière le désert JJR

C’est un endroit que j’aime particulièrement, l’ambiance est assez étrange  car c’est un passage entre deux falaises.

Je m’y étais bien amusé lors de cette sortie en 2009.

Le chemin continue maintenant en direction de la ferme Froussard (ruines) par un sentier en faux plat montant.

Arrivé  à 480 m d’altitude  le sentier continu pour rejoindre la dernière ruine (ferme vison).

Ruines Ferme Froussard

Quelque part entre les deux fermes…En fond de décors, le massif du Vercors.

J’arrive à la ferme Visons en 45′. C’est l’heure de la pause et du ravito (barre isostar long energy).

Bon goût et assez facile à assimiler.

Je suis interloqué par ce panneau qui je pense est assez récent et décide l’aller voir ça de plus près…

Qu’elle belle idée  🙂 et ça marche, puisqu’il n’y a ici aucun graffiti , ce qui n’est pas le cas d’autres sites aux alentours. Et oui, même en montagne les dégradations existent…

Il me faut deja reprendre le chemin du retour jusqu’au Parc Karl Marx

4km tout en descente en 25′

Bon demain encore du beau…. alors…et bien….j’y retourne biensur!! 😉

Dernière dose de blanche


l’équinoxe de printemps aura lieu ce lundi 21 Mars à 00h20 locale.

Pour en finir avec l’hiver, je voulais encore mettre les pieds dans la neige une dernière fois.

Ce dimanche je suis en Savoie près de Chambéry sur les terres de mon enfance et c’est du cote de la Féclaz au cœur du massif des Bauges que je suis parti me promener.

L’avantage c’est qu’il ne faut qu’ une demi-heure de voiture pour se retrouver à plus de 1100m d’altitude.

Mon parcours : monter à la croix du Nivolet (bien connu de ceux qui on fait ou feront un jour le fameux Trail Nivolet-Revard)

7 km et 300D+

Le ciel est bien chargé en ce début d’après midi mais se déchire  vers 14h00 au moment où j’arrive à la station.

La température n’est que de 3°c.

Je suis super motivé, la neige m’avais manquée cette année .

Je prends le départ avec mon sac à eau kalenji avec à l’intérieur un T-shirt de rechange, une Mulebar Tango, et  surtout les Yaktrax.

Le ravitaillement liquide sera dans le porte bidon.

Dés le départ je chausse les Yak.  et me voila « dans le grand blanc » comme le dit si bien lamiricoré !!

Quelle joie…en plus il n’y a personne …J’ai une pensée à cet instant pour tout ceux qui ne peuvent courir en ce moment pour cause de blessures.

Et c’est parti pour la montée dans la foret entre soleil et nuages.

Je suis sur un sentier de raquettes mais la neige est bien tassée et en passant bien au milieu je ne m’enfonce pas.

Il faut dire que la couche de neige et quand même bien maigre..

Et comme d’habitude je cours, et quand je ne cours pas, je marche, et quand je ne marche pas et bien…Je prends des photos.

ça vous étonne? 😉

NESS le monstre des neiges

Mais là j’ai du encore  faire plus d’ une photos tous les 600m…Bon je suis excusable, c’était trop beau..

Et c’est le dernier jour d’hiver alors..

Arrivé sur le replat où je rejoins le sentier qui vient du « Sire »  la neige s’amoindrit, le chemin étant plus exposé au vent et soleil.

Et la voila toute proche plus que quelques centaines de mètres..

Ici à plus de 1500m d’alt. la neige a quasiment disparue et l’arrivée se fait par un passage aménagé de quelques traverses.

La croix est atteinte en 40′

D’une hauteur de 22m elle est visible depuis toute la combe de Chambéry, et elle sert aussi de « baromètre  »  pour les habitants de la vallée,puisque un dicton dit : « Quand le nivolet mais son bonnet, Chambéry sort son parapluie!! »

Pour ceux que l’histoire de cette croix intéresse je vous laisserais aller voir ici.

Au sommet c’est un peu la gadoue et quand je sors  la mulebar, les couchas ne sont pas loin.

En bord de falaises :

En contre bas le Lac du bourget dans la brume..

Apres ces quelques minutes de visite,  je rechausse ici les Yak, pour une descente en musique à « fond les manettes ».

Enfin, à fond les manettes pour moi, ça doit pas dépasser , je pense les 11.5 km/h 😉

Mais l’important c’est le plaisir que me procure cette descente, même si quelques raquetteurs ne semblent que peut apprécier mon passage.

Mais la montagne est à tout le monde non?

Voila, maintenant le printemps peut arrivé demain, j’ai eu ma dose de neige, je range lesYaktrax et place sur le devant de l’armoire la pile des shorts.

Bonus vidéos ici et.

Deux jours en terres voisines


retour sur la semaine passée.

Je n’aurais couru que deux fois.

Lundi midi  Michael me rejoint au stade en partant en courant de son boulot avec à la main deux T-shirt Colombia à tester (merci à la marque et a Fabrice).

ça faisait bien longtemps que l’on ne s’était pas vu et tellement de choses à  se dire que je le raccompagne sur une bonne partie de son trajet retour.

deuxième sortie samedi matin,  en direction du Fort de Montavie pour une ballade d’une heure pile  8km et 200 D+.

Entre temps, deux jours de congés en famille du côté d’Annecy et Genève :

La ville est candidate aux  JO de 2018 et le fait savoir….La décision définitive se fera le 6 Juillet 2011.

Deux autres villes sont sur les rangs  pour accueillir l’évènement :  Munich (Allemagne) et Pyeongchang (Corée du Sud).

Grenoble n’a pas à envier Annecy pour ses montagnes, mais la présence d’un  lac reste un atout majeur !

Durant notre balade en ville,  je tombe sur ce restaurant qui serait à point nommé pour une future Pasta Party…qui sait…

Mais ici la spécialité du 20/vins serait plutôt le risotto…ça change un peu des pâtes.. 😉

La ville va fêter son  carnaval vénitien la semaine prochaine du 18 au 20 mars et les vitrines des magasins se préparent à l’événement.

Ici un Chocolatier réputé….Avec un nom qui me ramène une fois de plus au coeur de la Runnosphère..Comprend qui peut.. 😉

La nuit commence à tombée , de plus en plus de coureurs semblent sortir de nul part, en solo, à deux, dans un sens, dans l’autre, suivant un joli parcours le long du lac avec ce soir là un magnifique soleil couchant :

Et les jardins de l’impériale Palace rajoute une part de féerie à cet endroit.

J’aurai bien passée la nuit ici, mais ça sera pour une autre fois, l’hôtel étant complet… (non je rigole !!).

Difficile ensuite de se retrouver  au BB hôtel à quelques kilomètres d’ici, mais il faut savoir rester à sa place, et c’est deja pas mal!

Le lendemain, départ pour Genève  pour la journée.

Ici aussi ça court à la pause déjeuné, entre touristes et golden Boys..

Petite promenade dans la ville où un magasin sur deux vends des montres !!

En redescendant d’une rue piétonne un bel effet d’arc en ciel sur le haut du jet d’eau :

De retour en Haute Savoie, arrêt au pont de la caille qui surplombe de  150m la rivière ‘les usses »

En contre bas :

Voila pour cette petite visite  en terres voisines. Il faudra la prochaine fois que je pousse un peu pour aller visiter le Chablais,  « fief » de l’ami Doune …..la partie « Yaute » de la Haute Savoie..Evian, Thonon, Yvoire..ça doit être sympa aussi!

Vidéo d’une année de Running Shooting


Il y a deux ans,  je recevais comme cadeau d’anniversaire,  mon fidèle compagnon de course à pied qui me permet de vous faire partager mes sorties.

Comme l’année dernière, voici une compil de quelques unes de mes plus belles sorties, mois par mois.

Cette année, bien peu de neige,  mais toujours autant de plaisir et aussi de bien belles rencontres :