Portes du Vercors fermées, portes de l’Oisans ouvertes


Cette semaine a commencé mardi midi avec une sortie au stade Bachelard avec Nino, membre du TTTrail.

Petit footing d’une heure à  un peu plus de 10,5 km/h.

On avait tout les deux mis nos beaux t-shirt,  lui en version beige et  moi en version blanc immaculé….

Immaculé par pour longtemps….

De retour aux vestiaires je me rends compte que j’ai été la cible d’un volatile  qui a voulu semble-t- il s’approcher un peu trop près du Taillefer au point de me laisser un joli souvenir…..Les boules!!! C’est le genre de truc qui attaque bien les tissus et sur le blanc je crains l’auréole.

Bon seul moyen, passer le T-shirt avec moi sous la douche, avec un peu de shampooing…ouf …..Sauvé!

Jeudi midi, avec une T° de 23°c, direction  les Vouillants au pied du Vercors, en short flottant , et « re »  T- shirt du TTTrail (oui, c’est la grande campagne d’auto- promo printanière pour la Team 😉 )

350D+ sur 5 km de montée en direction du désert Jean-Jacques Rousseau.

Arrfff….C’est toujours portes closes depuis un an et demi:

Mais ça y est! Victoire!

Plus que quelques semaines  avant de retrouver cet endroit magique, avec un superbe sentier au  fond de  deux falaises abruptes (d’où le besoin de purger des rochers dangereux).

Du 11 Avril !!??…de quelle année?

Je poursuis mon chemin pour rejoindre le GR9

Par ici c’est tapis de fleurs blanches, non pas de muguet, mais de l’ail aux ours, cette odeur de cuisine me donne faim, et je pense à Clara qui semble bien connaître cette plante!

Ail aux ours…Ail aux ours, mais pourquoi « Ail aux ours »…Ba, encore un nom qui a passé les siècles et dont plus personne ne connaît la signification!

Arrivé en 40′ à  la petite cascade,  c’est deja l’heure de faire demi-tour et d’entamer la  descente aux enfers… du boulot!

Allez, je serai bien resté passer l’après midi ici, mais il ne faut pas être trop gourmand..

.

.

Ha…heu…Ail aux ours….D’accccccord…J’ai rien dit moi….Je vais peu être prendre  » dré dans le pentu » là je crois..

Ce vendredi midi, c’était » Flunchy Party »  avec Lamiricoré de retour du Maraton d’Annecy..On a oublié de faire une petite photo souvenir..

Si je n’ai pas pu passer les portes du Desert JJ Rousseau jeudi,

J’ai aujourd’hui obtenu « la clef »  qui  m’ouvre celles de l’Oisans  🙂

Il était temps que je le fasse..

Publicités

23 ème randonnée du SIPAVAG


Aujourd’hui avait lieu la 23 ème randonnée SIPAVAG (Syndicat pour la Protection et l’Aménagement des franges Vertes de l’Agglomération Grenobloise).

Deux fois par an (printemps et automne) ce syndicat organise une sortie gratuite afin de faire découvrir le réseau péri urbain de chemins et sentiers aux alentours de Grenoble.

Et cette année  c’est sur un de mes parcours favori que se déroule cette sortie :  la colline des 4 seigneurs.

Mon ami Jean-Louis que je retrouve souvent le midi à Bachelard pour le fractionné, participe à cette sortie.

Il partait vers 8h30….Moi je n’étais libre ce matin qu’à 9h30…Mon but, le rejoindre en courant afin de faire un bout de chemin ensemble.

(Petite pensée à ce moment là pour Lamiricoré qui du coté d’Annecy parcourt 42 kilomètres entre lac et montagnes.)

C’est plus de 1300 personnes qui auront pris le départ entre 8h30 et 10h au pied de la piscine d’Eybens,  sous un magnifique soleil,

avec 3 itinéraires différents et un tronçon commun jusqu’à Romage.

Apres avoir pris un dossard me voila prêt et c’est biensûr en mode course que je prends le départ. Mais là il faut se faufiler parmi les randonneurs sans pour autant les bousculer . Ayant une bonne connaissance de cette colline  je prends quelques raccourcis « dré dans le pentu » pour gagner du temps et aussi pour prendre un peu de recul et  apprécier cette file indienne de randonneurs d’un jour assez exceptionnelle.

Arrivé au dessus de Romage, beaucoup s’arrête pour regarder le paysage avec ici un joli point de vue, où j’aime aussi faire ma pose dominicale.

Dommage qu’une camionnette de l’organisation se soit garée pile devant, gâchant un peu le spectacle.

Petit comparatif avec la même photo prise au mois de Janvier :

Ici les randonneurs coupent la route  pour continuer par la fôret. Toujours dans le but de gagner du temps, et afin de ne pas perturber les marcheurs  j’opte « discrètement » pour la route.

Quelques mètres plus loin Jean-Louis m’appelle sur mon portable, il est au ravitaillement en plein fôret du Fournet et s’apprête à repartir.

Je lui propose de continuer et j’essayerai de le récupérer plus loin….

Je le rejoins enfin non loin du Fort à plus de 850m D’alt.  après 55′ de montée et 650D+.

Le temps de discuter un peu et de se donner RDV mardi à Bachelard, je le laisse lui et ses amis poursuivre le parcours ,et je reprends seul un chemin qui me ramène sur Romage.

Car c’est jour de « vide grenier » à l’école de ma fille et je dois la  rejoindre pour tenir le stand que j’avais d’ailleurs mis en place le matin de bonne heure avant mon escapade.

Dans la descente je croise quelques retardataires et repasse au stand du SIPAVAG pour acheter un T-shirt souvenir à 3€ a l’effigie de l’affiche.

Une sortie D+ du dimanche matin classique mais exceptionnelle pour une fois, puisque c’est parmi 1300 personnes que j’aurai fait ma sortie dominicale.

Ambiance sympa, mais heureusement  dans les semaines à venir le calme va revenir par ici et je me retrouverai de nouveau seul à arpenter cette montée. mais ça ne me dérange pas, bien au contraire.

Merci aux nombreux bénévoles tous aussi souriants les uns que les autres. espérons que cette sortie aura fait prendre conscience aux nombreux Grenoblois que la campagne est toute proche, et qu’il ont une chance inouï d’habiter dans une ville entourée d’un tel écrin de verdure. Le SIPAVAG nous offre de superbes itineraires, alors une bonne paire de chaussures de marche ou de Trail, et c’est parti pour des heures de plaisir…Alors pourquoi s’en priver?

Equation S-1


S-1 = 2x10x(30/30)+2x(300D+)+(520D+/2H x ACCOMP.MDP)

Trouvez les deux inconnues « S » et « D » .

Vous avez 1 heure..

Bon, je vous aide un peu….  :

La semaine dernière (S-1), j’aurai effectué 4 sorties.

-Mardi midi  aura été une séance de fractionné 30/30 avec 2 séries de 10 en compagnie de Nino . Tout se passe plutôt bien, mais dans l’après midi , j’ai de mauvaises sensations, fatigue, maux de tête.  La semaine dernière avait ete assez bonne et je m’étais bien fait plaisir, mais dés que je reprends des séances de fractionnés il me faut deux jours pour récupèrer. J’aime pas du tout cet état, et à l’avenir je serai plus vigilant  sur ces séances qu’il faut que je fasse à mon rythme seul (même si c’est plus difficile) .

-Jeudi midi sortie nature aux Vouillants pour 8km et 300D+ sous un franc soleil. rencontre dans la première montée avec un chat noir en pleine sieste au beau milieu de mon chemin. Le temps de sortir l’APN et celui ci détale… c’est vrai que ça cours vite un chat, et je ne ferais pas la course avec lui (comme c’était amusé à le faire Noostromo lors d’une de ces sorties ), car en montée, ça pardonne pas!

Un peu plus loin, je me fais gentiment doubler, et là non plus je ne cherche pas la gagne…Chacun son niveau, mais je réalise que j’ai encore pas mal de boulot en mode grimpe.

Enfin, c’est pas à plus de 40 ans que je vais faire des miracles !

-Vendredi midi, toujours un temps d’été et je me dirige vers le rocher de Comboire pour un petit tour de 8km et encore 300D+

Là aussi je suis suivi, et quelques centaines de mètres avant la fin de la montée je suis rejoint par un petit groupe , des habitués du Stade Bachelard. Apres quelques minutes de récup.  nous continuons notre balade ensemble.

Arrive alors la descente, et là, je lâche seul les chevaux. Je les attendrais en bas pour continuer ensemble le chemin du retour.  serai-je bon descendeur?

Enfin,

-Dimanche matin départ à 8h00 pour les Batteries Hautes du Murier pour 10km et 520D+

Pensée pour tout les amis qui sont à Paris pour le MDP :

Les membres du Taillefert Trail Team :

Runmygeek et Benoit

Et les membres de la Runnosphère :

Greg-Runner, Mathes, Sebrom, Running Solidairefirstquartilerunners et Giao

Voila c’est parti pour eux, enfin en théorie, car avec 40 000 coureurs il faudra que chacun attend son tour.

Pour moi, par ici ça se bouscule pas trop, même si arrivé au sommet de mon promontoire il y a deja quelqu’un (c’est rare à cette heure), mais il y a de la place pour deux!

Avec un panorama de 360°, je m’oriente en direction du Nord -Nord Ouest  j’envoie  par delà les montagnes des ondes positives:

Je me sens  assez bien pour monter la route des 4 Seigneurs pour encore un peu de dénivelé, en mode ACCOMPagment du MDP, avant de redescendre.

En chemin, je m’arrête pour cueillir  du Lilas sauvage  qui va faire la joie de ma femme et ma fille, et entame le retour avec un joli bouquet à la main.

Deux randonneuses en train de monter me regardent en souriant : ça doit être sympa de voir courir quelqu’un dans sa direction avec un bouquet…. »Désolé  mesdames, ce n’est pas pour vous !! »

Voila une sortie de 2h pour finir la semaine.

Alors cette équation?….Vous avez trouvé tout les éléments?

Bon « S »= semaine et « D »= Denivelé (biensur),

mais si on melange bien tout au final, « S » pourrait être « Sueur » et « D » « Détente ». Une belle combinaison de la course à pied toujours entre souffrance et plaisir… A chaqu’un son équation, suffit de trouver le bon dosage!

Une montée en grandes orgues


Ce dimanche matin c’est à 8h15 que j’ai pris le départ pour une » énième » montée au fort des 4 seigneurs.

La température est de 10°c . Je pars en cuissard et T-shirt manche longue Fluid  Run  Half  Zip de chez Columbia.

Pour la deuxième fois, je teste une montée avec un accompagnement de musique classique.

Mon choix aujourd’hui c’est porté sur la Toccata d’une Symphonie N°5 de Widor (pour orgues). Je suis sûr que vous avez deja entendu ça!

(cette orchestration  mise en ligne est bien en deçà de la version que j’ai)

 

C’est tout simplement magique, entre paysage et musique une certaine osmose se crée et je grimpe avec une certaine facilité.

Comme quoi la musique peut avoir un effet dopant, et donner des ailes (d’ange?)

Le soleil à cette heure  joue à cache cache avec les arbres.

Apres être passé par la forêt, j’arrive tout doucement au kilomètre Zéro de la D112e , il me reste maintenant un peu plus de 1km et 130D+ de route pour atteindre le fort.

J’atteins le sommet en un peu plus d’une heure, heureux comme d’habitude d’être arrivé jusqu’ici.

La porte du fort, c’est un peu mon « mur facebook » à moi, et je marque virtuellement (une fois de plus) mon passage.

Avant de redescendre je me ravitaille avec la dernière Mulebar (Summer pudding) du kit découverte acheté en septembre 2010.

Je ferais prochainement un  billet.

 

Je ressert mes Trabuco avant d’entamer la descente, avec une toute autre musique.

 

Je me fais plaisir, les sensations sont bonnes et j’envoie un peu.

J’effectue ces 6km et 700D- en 31′  soit  près de 12km/h de moyenne…mais sur le dernier kilo. je sens comme une gêne sous le talon de mon pied droit…Comme si je marchais sur un petit caillou …mais je me doute de ce que cela doit être :

Verdict : une belle ampoule.

Du à quoi…mystère..chaussures habituelles, chaussettes habituelles..j’étais tout simplement plus rapide et dans la descente le pied à du frotter…

Mais je garde toutefois un excellent souvenir de cette experience musicale qui m’a emmené jusqu’au sommet.

 

 

 

En Avril…fait ce qu’il te plait…En Mai on verra bien!


Cette semaine à commencée par une sortie fractionnée (10×30/30) après 40′ avec un ami coureur que je n’avais pas revu depuis longtemps.

Arnaud, quant à lui avait programmé des 1min et  30′ de recup..on s’est loupé….de toute façon je pense qu’avec lui j’aurai été dans le rouge…

Jeudi midi repas avec notre champion du TTTrail j’ai nommé Lamiricoré, un bon moment toujours trop court, pour parler de tout, mais surtout de cet Ecotrail et des événements à venir concernant le Taillefer Trail Team.

Vendredi midi, Nino et moi retrouvons Michael qui fait un petit tour avec nous….Je suis impressionné de le voir deja courir seulement 5 jours après ses  80 km du week end dernier.

Ce samedi, petite balade familiale du côté  Trièves (tu vois Mic, le fait d’en parler ça m’a redonné l’envie d’y aller).

J’ai voulu emmener ma femme et ma fille à la première passerelles Himalayennes du Monteynardj’étais venu courir seul un matin l’été dernier. Aujourd’hui beaucoup de monde.  Le temps est estival, ça se comprend, et  un vent de sud qui a fait monter les températures à plus de 25°C.

ça tanguait sur la passerelle et il ne fallait pas avoir le vertige!

J’avoue que là j’aurai bien pris le sac a eau, mis les Trabuco et….

Mais aujourd’hui c’était sortie rando en famille, plaisir de partager un endroit que l’on aime avec ceux que l’on aime.

Je reviendrai par ici baskets aux pieds très bientôt, c’est sûr !!

Demain matin départ à la fraîche sûrement  pour du D+, avec une petite pensée toute particulière pour Shuseth qui sera à moins de 100km d’ici sur un Trail en plein coeur de Lyon.

Cette petite incursion de l’été n’est pas fini puisque les modèles pour la « région Est » sont tous d’accord, apres une petite dépression, les températures vont vite repartir à la hausse avec plus de 10°c au dessus des normales saisonnières (trait rouge), et grand beau temps (graphique des précipitations en bas)  au moins jusqu’au 11 avril.

ça fait plaisir, mais j’ai déjà trop chaud!!

Pas vous?