« La trace de Dawa » : rencontre avec un sage


Retour sur la semaine dernière :

Même si je travaillais ce Lundi 15 aout, j’avais deja la tête ailleurs et j’attendais avec impatience la fin de journée.

En effet, c’etait ce soir là que Dawa Sherpa nous faisait l’honneur de venir à Chamrousse présenter le film « sur la trace de Dawa« , documentaire de 52 minutes réalisé par l’équipe d’Endurance Mag retraçant l’histoire peu commune de cet homme.

Les Belledonnes sont restées sous les nuages durant toute cette journée. Il faisait alors 28°C vers 18h00 en plaine  et à 1700m la station météo internet annonçait 12°C! difficile de faire comprendre à ma fille qu’il faut prendre une veste et un pantalon.. En effet nous arrivons à Chamrousse 1750m dans un brouillard froid et venté.

Quel contraste à seulement 40′ de voiture.  Nous enfilons les vestes et prenons la direction de la galerie marchande, déserte en ce jour férié, en quête d’un restaurant. Le choix est vite fait, il n’y en a que deux d’ouverts. L’heure tourne et nous prenons la direction du cinema à quelques pas.

En entrant dans la salle, Dawa est deja là, certain lui font signé des albums photos, et je décide alors d’aller le voir  à mon tour.  Je lui parle du Taillefer Trail Team et de la Runnosphère et j’immortalise ce moment.

La salle se remplie vite même si elle n’est pas très grande (160 fauteuils), ça reste assez intimiste et on se sent un peu comme des VIP.

Après une petite présentation, le film commence.  On découvre alors, un homme simple, maçon la semaine, qui ne cours pas après les records, et cherche à se faire plaisir avant tout.

A la fin du film Dawa  prends le micro et nous invite à échanger avec lui.

Une petite fille pose alors une question à laquelle Dawa aura du mal à répondre :

« Mais pourquoi tu cours? »

 » oui, pourquoi je cours.. je ne sais pas…parce que j’aime ça..voila »

Ma question aura été : « Faites vous un travail spécifique de préparation avant une course? »

La réponse : « Je travail toute la semaine et je m’y rends en vélo, ça me fait deja un bon entrainement. »

d’autres questions se succéderons, avant d’aller acheter le livre DVD avec une dédicace personnalisée.

Je gardes de cette soirée l’image d’une homme d’une grande sagesse,  humble et généreux,qui sait transmettre les vrais valeurs de la course a pied, sans chercher à battre des records, un peu à l’opposé d’un certain catalan plus jeune et plus fougueux.

Si j’avais à me classer, sans avoir la prétention d’être à leur hauteur (loin de moi cette idée ),  je serai sans conteste plus « Dawa » que « Kilian »!

Un Grand merci à l’office du Tourisme de Chamrousse d’avoir eu l’idée d’organiser cet evenement.

27 Réponses

  1. Bien vu comme question ! La réponse n’est pas aussi simpliste quon pourrait le croire…
    Ca me rappelle que, comme bcp d’autres sports, en trail/cap, rares sont les « vrais » professionnels. Certains (footeux) devraient s’en rappeler !

  2. J’ai eu ce livre dvd pour anniversaire, merci ma chérie il est trop bien

  3. Quelle chance d’avoir pu rencontrer une telle personne ! Et ta petite fille pourra aussi s’en souvenir, c’est chouette🙂

  4. Très belle rencontre🙂
    A la décharge du « jeune catalan », il est … jeune justement ! Je crois que courir pour lui est vraiment une seconde nature, il est presque né en courant ! Mais sans doute ses résultats extraordinaires très précoces lui ont donné des idées, la fougue de la jeunesse y est pour beaucoup je pense. Il reste malgré tout très humble lui aussi, même si ça ne doit pas être facile avec toute cette médiatisation.
    Quand à Dawa, je suis une admiratrice, c’est un vrai trailer, et comme tu le dis, un « sage ». Il vient aussi d’un pays où la culture et la philosophie sont tout autres, bien moins individualistes que chez nous … En tous les cas, chapeau à lui, et puisse-t-il fouler encore longtemps nos montagnes !

    • @Valérie@Nicolas
      Rien contre Kilian, que j’ai eu la chance de rencontrer aussi l’année dernière. Il est aussi très sympathique, et ne joue pas les stars.
      Je penses juste que la marque le pousse un peu trop, malgré lui.

  5. Voilà une bien agréable rencontre. Le type même de rencontre qui resterons longtemps dans les mémoires.
    Et le fait qu’il fasse ainsi une présentation du documentaire dans une (relative) petite salle, en dit long sur son état d’esprit.
    Il est toujours plus enrichissant et intéressant d’échanger avec un petit groupe.
    Tu as vraiment eu de la chance, petit veinard !😉

  6. Que dire de plus que les autres sans me répéter !
    Alors oui tu es un veinard😉 Je ne verrais jamais Dawa venir courir sur mes terrils, moi !
    Je vais jeter un oeil et me le faire offrir aussi moi ce DVD😉

    • @dd2012
      Qui sait! Les terrils c’est pas facile non plus, et ça vaut certaines cotes de chez nous!
      Quant au DVD, il est en plus accompagné d’un livre complétant celui ci, avec de magnifiques photos.

  7. eh bien, tu rencontres toutes les pointures du trail mondial toi !
    je suis assez fan de Dawa Sherpa aussi, un grand trailer !

  8. La classe cette rencontre. Comme je t’envie! Merci de nous faire participer à cet événement très VIP!

  9. Sur une rencontre marquante. Je garde ton billet dans ma boite de courriel et je regarde le vidéo dès que je vais pouvoir.

  10. la classe internationale !!!

  11. D’un autre côté comme dit Valérie plus haut je ne vois pas le mal a essayer de battre des records, quand on voit Kilian en interview il fait partager sa passion…N’importe qui serait content de battre des records ou de remporter une course, Dawa a gagné l’UTMB, peut-être qu’il s’en donne moins les moyens mnt mais je comprend pas le tacle envers Kilian, tous les coureurs partagent la même passion…

    • Je connais Vinvin, ce n’est pas un « tâcle » c’est qu’il se reconnais plus dans la « sagesse » de Dawa que dans la « fouge » de Kilian. Je ne pense pas qu’il portait un jugement particuliers…

      • @Nicolas
        Comme le dit dd2012, ce n’est pas un tacle. Pour avoir rencontré les deux je me sens en effet plus proche (dans ma pratique de la course à pied) de Dawa que de Kilian.
        Je suis autant fasciné par l’un que par l’autre. Par contre je trouve que Salomon pousse un trop Kilian dans les records. J’espere qu’arrivé à la quarantaine comme Dawa, il sera encore en aussi bonne forme et qu’il ne sera pas laissé sur le coté comme une vieille chaussette usée.

  12. Dawa Sherpa, c’est un peu le Dalai Lamaï de la course à pied, non ? —–> ok je sors

  13. Une très belle rencontre avec ce sage.

  14. Belle rencontre, et comme toi bien que j’admire énormément KJ, je suis plus « Dawa » qui se lève le c.. pour aller bosser tout les jours, qui fait pas de vagues et qui pourtant est un très grand champion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :