Un oeil sur le cardio, mais l’autre toujours derrière l’APN ;)


Beaucoup de chose à dire sur la  semaine écoulée.

Alros commençons par un chiffre :

C’est la Frequence cardiaque que j’ai atteint lors d’une sortie sur la digue accompagné de Lamiricore et des ces Hoka one one. Apres quelques kilometres, il me fait faire un petit test et le couperet tombe! Dans la foulée il me concocte un tableau adapté pour mes entrainements. Merci Monsieur le Président du TTT!

Pas trop le sourire a 200bpm

La suite :

Des sorties avec toujours un oeil sur le cardio et un doigt sur le portable.

La première, dimanche dernier sans dépasser les 160bpm. Un exercice pas facile pour moi. Je n’ai pas dépassé les 8km/h. Une belle balade avec un petit tour du côté du château de la Commanderie à Eybens :

Mardi midi, je m’échappe du stade Bachelard et après avoir traversé la passerelle du Drac,

je retrouve la digue  toujours en mode 70% de ma FCM,

et je m’octroie même un petit 160d+, histoire de m’eloigner un peu de la ville.

De mauvaises sensations alors que je m’accroupi pour prendre une photo..J’ai la tête qui tourne et je marche un peu pour retrouver mes esprits. Je n’ai pas bien compris ce qu’il m’est arrivé et le retour à été un peu difficile (j’ai eu peu psychoté)..

Le mercredi, jour des enfants je ne peux aller courir le midi, alors avec plus de 20°C, un ciel toujours aussi bleu..Je craque et quitte le travail à 17h00 au lieu des 18h00 prévues…

A 17h30, j’ai deja les baskets aux pieds direction Tavernolles  et retour par Eybens en suivant l’ancienne route Napoléon.

Avec 160d+ sur cette sortie, je contrôle toujours  mon rythme cardiaque et je marche dés que la fréquence dépasse les 170.

Jeudi matin je prépare mes affaires pour une sortie 12/14  dans les Vouillants. J’ai besoin de prendre de  l’altitude et m’isoler, alors je prends la direction du mont Roland peu fréquenté, car il faut connaitre les bons chemins pour y arriver, pas toujours très marqués (tant mieux).

Encore quelques passages en mode marche, pour ne pas voir le cardio exploser. Apres 3,5km et 320d+ , je trouve ce que je suis venu chercher.

L’avantage de ces sorties non explosives, c’est que j’arrive a enchainer la semaine sans trop de soucis. Des petites sorties certes, mais peu de fatigue.

Alors, vendredi midi je remets le couvert mais j’ai fait assez de dénivelé sur la semaine, alors pour profiter encore de cette belle journée,  je triche un peu et en moins de 10 min. de voiture, je me retrouve à 400 m d’alt. pour une sortie dans les vouillants plus plate (120d+),

mais tout aussi panoramique. Un vent de Nord se fait sentir mais ça reste agréable. La pollution commence à stagner sur la ville.

Lors de ces sorties dans les Vouillants je découvre bon nombre de bornes récemment installées  avec un signalétique un peu bizarre. A part la direction du nord, je ne comprends pas tout, si certain en savent plus, merci de m’éclairer.

Samedi, surprise météo, le mauvais temps annoncé n’est pas au rendez-vous! Mais dimanche, c’est sur, la fête sera finie, alors dernier sursaut. Apres une balade familiale de 1h30 dans la colline derrière la maison à la découverte du printemps,

je n’en ai  pas eu assez..Et de retour à 16h30, j’enfile le short et le T-shirt pour un bonus de 9km avec un mini passage le long du Verderet à Eybens bien dépaysant.

Voila en résumé cette semaine bien chargée. Je constate qu’a ce rythme lent (8km/h environ) j’ai pu enchaîner les sorties sans trop de soucis de fatigue, même si je n’aurai fait qu’une quarantaine de kilomètres sur la semaine, me classant en tête de DM, mais c’etait sans compter les coureurs du dimanche. Avec le semi de Rueil, le marathon de Rome, les sorties longues, je me suis vite retrouvé à ma place. Mais qu’importe, l’important c’est le plaisir, et cette semaine à été riche pour moi. J’ai réussi a maîtriser (un peu) ma FC. tout en gardant à l’esprit de continuer à être moi même : Un coureur qui prend le temps de profiter de ce que la nature lui offre, sans se poser trop de question…

Publicités

Retour dans les Vouillants


 

Je voulais revenir sur ma sortie de jeudi dernier.

En effet, cela faisait plusieurs mois que je n’avais pas remis les pieds dans les Vouillants, aux portes du Vercors. C’est mon coin de sortie 12/14 lorsque le beau temps revient et c’etait le cas la semaine dernière avec un avant gout de printemps.

 

L’entretien des chemins n’a pas encore été fait au sortir de cet hiver, et quelques arbres couchés sur mon passage ajoute une touche encore plus sauvage a ce parcours.

Le probleme c’est  qu’ici le depart se fait direct dans la côte. Ma Garmin me permet enfin de mieux quantifier cette montée. Avec 150 D+ sur seulement 880m je comprends mieux maintenant que les Puls. frolent les 180 en moins de 10 minutes…(manquerait quand même un peu d’échauffement..).

Mais ça vaut le coup de prendre un peu de hauteur et aussi de prendre conscience de la pollution qui recouvre la ville.

En arrivant pres de la clairière, en sortant du sous bois, je decouvre quelques petites fleurs bleues .

ça fait bien plaisir 😉

La derniére montée à la ferme Froussard se fait en bordure de falaise..Plus de soleil par ici. Il fait presque froid. Il faut dire que ce coin ne reçoit la lumière que le matin.Et c’est parti pour un faux plat montant (si l’on peut dire) de 900m avec 64 D+.

Je tire la langue en arrivant. le cardio aura atteint son maximum ici soit 190. Il va falloir travailler tout ça!

Enfin, la recompense est là! Je retrouve le soleil en arrivant à la Ferme (enfin ce qu’il en reste) Froussard.

En passant ici je ne peux qu’avoir une pensée pour un certain ami que vous connaissez tous! 😉 Pour l’instant rien de bien méchant. Mais dans quelques temps lorsque l’herbe aura poussé, je serais plus vigilant.

Apres un petit tour dans un champ en mode récupération, je prends le chemin du retour avec encore de beaux panoramas sur la ville et la chaîne de Belledonne.

Voila pour une bonne bouffée  d’oxygène, de printemps, de renouveau. J’avais besoin de retrouver ce coin à la fois proche de la ville mais loin du tumulte.

Une bonne façon de se ressourcer et d’échanger des calories contre de l’énergie positive!