A la découverte d’Argelès 3/3


Ha…Les montagnes! Vous pensez bien que je les avaient  repérées dés mon arrivée. Mais tout ces sommets me semblaient inaccessible.
Toute fois, lors de ma première sortie, un panneau représentant la Tour de la Massane, m’avait interpelé.

1980 : La restauration de la tour fut un véritable tour de force car on refusa à l’époque de construire un chemin pour acheminer tout le matériel. Tout fut donc monté à la Massane à dos de mulets et d’hommes.

J’avais bien secrètement l’envie d’aller voir ça de plus près. Alors après quelques aller retour à l’office du Tourisme et quelques renseignements glanés à gauche à droite, je trouve un itinéraire  au départ d’Argelès. C’est le vendredi matin, que je pars à 7h30 depuis le château de Valmy (superbe parc à visiter) à 50m d’Alt. sous un beau soleil, mais une Tramontane  qui commence à se lever.

Une  ascension de 750D+ sur 13km A/R.  http://connect.garmin.com/activity/218491486

Pour référence je me mets en tête mon parcours « fort des 4 Seigneurs »  à peu de choses près identique.

J’ai quand même réussi a savoir que cet itinéraire était balisé en jaune, mais qu’il existait de nombreuses intersections où il fallait être vigilant, certains chemins ne menant à rien..

Sans carte,  je me lance en suivant les marques jaunes. Apres un petit 1/4 d’heure de grimpette, j’arrive au dolmen de la Cova de l’Alarb. Le soleil vient à cet instant frapper le cœur de ce monument. Moment mystique..

Je suis sur le bon itinéraire. Et même si il semble que certaines personnes soient de sortie aujourd’hui, je me sens bien seul et je n’entends que le bruit du vent qui s’accentue depuis mon départ.

J’aurai a ce moment une pensée pour un ami  lointain….mais si proche.  « Waidmannsheil! » 😉

A partir de là, ça se complique..Tout d’abord, d’un mode course, je me retrouve souvent en mode marche tant la pente est rude et le terrain accidenté. Je circule dans des minis cunettes profondes et étroites.

La vue commence a être intéressante, et durant ces petites fenêtres sur le littoral, je me rends compte que les rafales de Tramontane sont assez fortes (annoncées à 90km/h ce jour là)

Devant moi : mon objectif final..mais il me semble encore bien loin malgré une ascension continue depuis le départ.

La tour massane au fond au dessus du pylône électrique

Je suis très vigilant à chaque carrefour..Car d’un petit chemin je débouche sur une piste forestière pou rependre un petit chemin..Je prends le temps de trouver quelques traces jaunes qui pourraient me guider et surtout, je me retourne à chaque intersection afin  de mémoriser le trajet et d’avoir une impression de « déjà vu » lors du retour. Certains endroits me semblent tellement improbables, que je prends quelques photos, ça peut toujours servir.

Plus j’avance et plus je me dis que le retour va être « chaud », tant le trajet semble compliqué et peu marqué… Me revoilà sur une piste.. la tour semble toujours aussi loin.

Niveau timming je sais qu’il me faudra environ une heure pour la montée compte tenu du dénivelé et du kilométrage. Mais le doute m’envahit.

Suis je sur le bon chemin? Cette piste n’en finit plus et plus aucune indication.. Aurais je raté une intersection qui couperait à travers la foret?

Je reste concentré et je retrouve les traces jaunes, ouf!

le chemin reprend maintenant dans la foret, avec un trajet toujours aussi flou..Notamment un passage très large où l’on peut courir tant à gauche qu’à droite..Bref je suis de moins en moins à l’aise, je ne vois plus mon objectif en point de mire depuis bien longtemps. J’ai envie de faire demi-tour..De plus je n’ai que mon porte bidon avec une barre et 500ml d’eau.

Mais mon chrono a dépassé 1h00 et je me dis que la tour ne dois plus être très loin, et que j’ai fais le plus gros maintenant…

 

Et là quelques minutes plus tard,  au sortir de la foret,

 

 

la voila enfin!

Quelle belle récompense! Je pensai arriver de face et en fait le chemin arrive de coté. Elle n’était donc pas visible sur les derniers kilomètres.

Ici plus rien n’arrête le vent qui s’est encore amplifié depuis mon départ. Je reçois quelques rafales qui me poussent littéralement, m’obligeant à me tenir à un semblant de barrière.

Je me mets a l’abri quelques minutes dans l’embrasure de l’entrée grillagée pour profiter du paysage.

Je prends conscience du retour qui m’attends a ce moment là en voyant la mer au loin… et toute cette foret a traverser..

Je ne traine pas trop dans ces conditions difficiles.

J’ai bien fait de prendre le temps d’observer les intersections à l’aller, et pourtant….

Je commets une erreur. Une chose m’interpelle au bout de 600m : La tour Massane est de nouveau face à moi.

Cela ne me semble pas logique. Je fais le bon choix de faire demi tour.

Après quelques minutes je trouve un  single qui descends, C’est le bon chemin même si ce n’est pas exactement celui de la montée, comme on peu le voir sur le haut de la photo.

la fin de la descente se termine bien, je retrouve la parking du Château de Valmy, où dans les vignes de la propriété, les vendanges on déjà commencées.

Voila pour cette sortie que je n’aurais même pas imaginé faire, tant cette tour me paraissait loin. Même si j’ai faillit abandonner plusieurs fois en cours de route, pour divers raisons, j’ai ressenti une certaine satisfaction personnelle à avoir atteint cet objectif.

Voila. La semaine de vacances se termine. Retour en mode plage l’après midi pour récupérer.. sous une bonne Tramontane!

 

Publicités

14 Réponses

  1. Tout simplement magnifique.

  2. Ça devait être desorientant. Tu t’en es bien sorti.

  3. Encore une belle sortie, tu as le chic pour trouver LA sortie à chaque fois toi 😉 J’ai déjà vaincu ce que tu décris quand tu te demandes à chaque intersection si tu vas retrouver ton chemin, c’est parfois un peu stressant.
    Tu as pas une fonction retour au point de départ sur ta garmin ?

    • @dd2012
      Et non je n’ai pas la fonction retour sur la 110…Mais le faites ( a la montée) de me retourner a chaque intersection, ça m’a servi au retour. (impression de deja vu). Quant on connait pas c’est tjs un peu stressant en effet..

  4. Sacrée belle aventure ! Tu es bien courageux de t’être aventuré seul en terre inconnue 😉 Même si c’ètait balisé … Très belle sortie, des paysages (et photos !) vraiment splendides, par une très belle météo ! Bravo !

  5. En mode explorateur !! Cela valait vraiment la peine de poursuivre !
    Vraiment de superbes paysages.
    Tu as eu des infos interessantes par l’office du tourisme. 😉

    Sais-tu que cette ville est très prisée des américains ?
    Eh oui, ils adorent Los Argeles !! (tu remarqueras que j’ai attendu pour la faire… 😉

  6. Je ne connais pas du tout cette région, mais cela donne envie de s’y laisser porter…

  7. si un jour tu arrêtes de nous faire voyager… j’arrête de venir ici !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :