Invitation poétique


vouillant 29 oct

« Sous la lumière molle et sobre
  De ces soleils calmes d’octobre,
  Par les bois je voudrais errer !
  L’automne a de tièdes délices :
  Allons sur les derniers calices,
  Ensemble, allons les respirer ! »

(Auguste Lacaussade, Poèmes et Paysages)

C’etait ce midi, pour terminer en beauté ce joli mois d’Octobre.
  J’espère que vous en avez aussi tous bien profité..

Publicités

J’ai vu « la croix de la vue »!


Ce samedi 18 Octobre 2014, c’est sous un superbe ciel bleu  que j’ai pris le départ de Jarrie pour une petite boucle de 10km et 300D+ sur les traces du passé :

garmin croix

Après avoir quitté le parking du village, quelques centaines de mètres plus loin je commence mon voyage au « moyen age » face au sublime chateau de Bon Repos qui domine le vallon de Jarrie.

croix de la vue 18 oct 14 cap (15)

Château en ruine mais qui reprend vie grâce a une association qui ne manque pas de mettre en valeur la richesse de ce patrimoine laissé a l’abandon durant des années. Pas d’habitants ici, mais une belle colonie de « Choucas des tours » qui vous accueil avec leur  cri  bien spécifique :

Choucas des tours

Après avoir traversé le hameau de la Combe je me retrouve enfin sur le sentier qui mène à la croix de la vue.

chemin du conetable

On voit tres bien ce chemin sur l’atlas des routes de Trudaine de 1780, appelé d’ailleurs « chemin du Connétable ».

Connétable qui n’est autre que Lesdiguières, qui fit réparer en 1614 ce chemin public qui allait de Grenoble à Vizille .

Chemin qui reprend l’ancienne voie romaine de l’Oisans et qui aurait, dit on , aussi  été foulée par un  certain Hannibal et ses éléphants….

Me voici donc à cette fameux CROIX DE LA VUE :

croix de la vue

Je prends ici quelques minutes pour m’imprégner des lieux. Qu’a t’il bien pu se passer ici pour qu’on marque cet endroit d’une croix?

Voila ce que l’on raconte :

 » C’est au lieu dis La Croix de la Vue que se trouve le fauteuil de Lesdiguières. Il parait, avoir été taillé de main de l’homme dans le rocher, à moins qu’il ne s’agisse, en cet endroit, de vestiges partiel d’une ancienne érosion glaciaire.Quoi qu’il en soit, d’après une légende Vizilloise, Lesdiguières s’installait fréquemment dans ce fauteuil de pierre, où il aimait se rendre pour embrasser, d’un seul coup d’oeil tout son domaine vizillois. Une croix de bois haute d’environ trois mètres, plusieurs fois remplacée au cours du temps en marquait encore au début du xxe siecle, le point exact. » (René Reymond)

J’ai eu beau chercher, pas de fauteuil de pierre ici..La croix aurait elle été déplacée? Aujourd’hui la vue sur Vizille et les alentours n’est plus..La végétation a repris ses droits. Je reviendrais ici pour une exploration plus poussée..

Je poursuis mon chemin en prenant la direction ascendante de Montchaboud, laissant sur ma droite l’ancienne voie romaine qui descend sur Vizille.

Une belle grimpette avec de jolis points de vues, même si ce jour là, le brouillard est resté en fond de vallée.

croix de la vue 18 oct 14 cap (5)

Le retour se fera pas une descente en foret avant de rejoindre  le château de Jarrie.

La boucle est bouclée.

ça faisait longtemps que je voulais venir voir ce coin.

Alors vous aussi, quand vous verrez une croix, dites vous qu’elle n’est pas là par hasard, et quelle raconte certainement une  histoire… A vous de la trouver!

Voici en 1’58 le « concentré » de cette sortie automnale :

En attendant le prochain train..


La semaine dernière j’apprenais avec beaucoup de déception qu’il n’y avait plus de repreneur pour le petit train de la Mure… Le Groupe Canadien SNC-Lavalin jetant l’éponge..

J’ai eu la chance il y a quelques années de pouvoir faire cette magnifique balade à bord de cette véritable » attraction ambulante ».. Je me revois debout, fenêtre ouverte, a contempler le spectacle époustouflant qu’offre chacun des 30 km de cette ligne. Ponts, viaducs, gares, tunnels, et des panoramas qui ne peuvent être vus que depuis cette ligne.

carte postale train mure

Mais tout ça c’etait avant le 26 Octobre 2010…Date de l’éboulement, qui a du jour au lendemain mis fin à la plus belle ligne des Alpes créée en 1888.  Cette ligne qui a entre autre, en son temps, permis au plateau Matheysin de mettre à profit toutes les ressources minières qu’elle exploitait.

13 juin 2011 monteynard Mira et barrage

Il y a deux ans, j’étais venu courir  pour retrouver ces décors de rêve, pensant ne plus pouvoir revenir, on parlait déjà d’un repreneur… Puis les années ont passées.. Le Trail des Passerelles de Monteynard dans sa seconde année eu la bonne idée de faire découvrir aux Maratrailleurs ce patrimoine en perdition, en intégrant au parcours le passage sur les viaducs de Loulla.

 

Mais revenons à ce samedi :

La météo s’annonçant plus qu’agréable en ce 04 Octobre, je decidais de venir une nouvelle fois profiter de ces quelques kilomètres (les plus beaux) qui mène au « grand balcon », en mode Gopro, afin, avant tout, de vous faire partager et de vous faire prendre conscience de la nécessite de sauvegarder ce  véritable chef d’œuvre.

le grand balcon

J’ai pris le départ de la « Faurie » au kilomètre 17,3.

6 km de pur bonheur avec une longue pause « panoramique » au grand balcon, et au retour une deuxième pause « causerie » en gare de la Motte-les-Bains, avec la femme d’un ancien « roulant ».

L’état de la ligne est encore bonne (voie), mais une grande partie de caténaire a été volée. Les bâtiments de services sont aussi en très mauvais état. Espéreront que le département et les collectivités locales trouverons rapidement une issue positive pour cette ligne qui fait partie intégrante de l’histoire du plateau Matheysin.

Allez maintenant, suivez le guide!!